La Fondation Gates, nouvel acteur mondial du développement de l’agriculture

Absente de la scène agricole il y a 10 ans, la Fondation privée du créateur de Microsoft s’est imposée comme l’un des principaux bailleurs de fonds dans le monde en matière de recherche et développement agricole, avec plus de 3 milliards de dollars US consacrés à ce domaine. D’abord axée sur les programmes de santé et d’éducation, la Fondation Gates a fortement élargi son soutien financier à l’agriculture en 2006, avec le lancement de l’Alliance pour une révolution verte en Afrique (AGRA) et le financement du système international de recherche agricole (CGIAR).

Dans une note récente, l’organisation GRAIN analyse les ressorts de ce nouvel acteur dont les interventions en Afrique sont de plus en plus controversées. La note dénonce le fait que la Fondation Gates finance principalement des structures situées dans les pays développés, qu’elle promeut une vision très technologique du développement agricole, et qu’elle influe sur l’agenda politique des pays africains.

Source : GRAIN

image_pdfimage_print