État des lieux des travaux de recherche sur les résistances

Le dernier Cahier de la recherche de l’Anses, publié en octobre 2017, traite des phénomènes de résistance et des méthodes alternatives. Il aborde plus particulièrement des recherches sur les résistances aux antibiotiques et aux phytosanitaires, ainsi que la lutte anti-vectorielle (maladies humaines). Les travaux présentés incluent par exemple la caractérisation des modes de résistance : ainsi pour plasmopara viticola, agent du mildiou de la vigne, des mutations de certains gènes entraînent des résistances vis-à-vis d’un fongicide, à l’instar des pyréthrinoïdes dans le cas de la pyrale du maïs. Autre exemple : dans le cadre du réseau R4P, un article traite de tests effectués sur l’intensité de la résistance de l’insecte Drosophila suzuuki, pathogène de différents fruits, à deux produits phytosanitaires, l’organophosphoré « Phosmet » et le pyréthrinoïde « lambda-cyhalothrine ».

Source : Anses

image_pdfimage_print