Les effets positifs de l’agriculture de conservation sur les rendements dans la Corn Belt

Un article récent, publié dans la revue Environmental Research Letters par des chercheurs de l’université de Stanford, s’intéresse aux effets des pratiques d’agriculture de conservation sur les rendements du maïs et du soja dans la Corn Belt des États-Unis. Selon les auteurs, la littérature sur le sujet, bien que riche, ne permet pas toujours de conclure en raison de la variété des conditions de culture, des pratiques, des profils pédoclimatiques, etc. Ils proposent ici une approche originale, en utilisant des bases de données issues d’observations satellitaires et en analysant les données avec des algorithmes de machine learning. Les résultats montrent que les pratiques d’agriculture de conservation permettent d’augmenter le rendement de 3,3 % en moyenne pour le maïs et de 0,74 % pour le soja. Cet effet positif est en revanche plus limité pour les parcelles venant de passer récemment en agriculture de conservation, probablement en raison du temps nécessaire pour que la qualité des sols évolue et que les agriculteurs utilisent de façon optimisée ces pratiques (cf. figure).

Résumé des impacts moyens de l’agriculture de conservation sur les rendements en fonction de la durée de mise en œuvre

Corn-belt.jpg

Source : Environmental Research Letters

Source : Environmental Research Letters

image_pdfimage_print