Le Consiglio per la ricerca in agricoltura e l’analisi dell’economia agraria (CREA) – Conseil pour la recherche agricole et l’analyse de l’économie agraire

CREA.jpg

Le CREA, organisme public de recherche italien sur les questions agricoles, est le résultat d’une évolution institutionnelle débutant lors de la période dunification du pays (création en 1850 du ministère de l’Agriculture et du Commerce du Royaume de Sardaigne) et aboutissant à la fusion, en 2015, du Consiglio per la ricerca e la sperimentazione in agricoltura et de l’Istituto nazionale di economia agraria (chargé précédemment de la mise en place et de la gestion du RICA italien). Le CREA est organisé en 12 centres de recherche régionaux. Leurs travaux couvrent l’ensemble de la chaîne alimentaire et portent tant sur les filières (céréales et cultures industrielles, viti-viniculture, horticulture et floriculture, oléiculture et fruticulture) que sur des thématiques transversales (génomique et bio-informatique, environnement, protection des végétaux et certification, ingénierie et transformation alimentaires, aliments et nutrition, politiques publiques et bio-économie). Son Plan triennal 2018-2020 comporte quatre sujets prioritaires : climat et protection de l’environnement, technologies numériques, ressources génétiques, qualité de la production agroalimentaire. Il dispose également de stations expérimentales et dDans une logique de recherche appliquée, le CREA fait partie du système Agritransfer, chargé du transfert des technologies et de leur vulgarisation auprès des producteurs agricoles et des entreprises de transformation. Le CREA publie également 5 revues scientifiques : les Annals of Silvicultural Research abordant l’ensemble des aspects de la sylviculture (écologie forestière, agroforesterie et sylvopastoralisme, rôle multifonctionnel, etc.), le Dal seme consacré aux semences et aux plantes, le Redia traitant de zoologie et le Maydica sur la culture du maïs. Enfin, l’Italian Review of Agricultural Economics se consacre aux questions économiques et politiques relatives à l’agriculture, à la foresterie, à l’environnement, au secteur agroalimentaire ainsi quà la ruralité. Son dernier numéro traite de la productivité de l’agriculture en Afrique du Sud, de la filière du soja au Brésil et de l’évolution de la diversification agricole en Italie.

Enfin, le CREA a signé plusieurs accords de collaboration scientifique et technologique bilatéraux (Argentine, Chine, Croatie, Cuba, Égypte, Espagne, États-Unis, Iran, Saint-Domingue) et multilatéraux (FAO, African Conservation Tillage, Instituto Italo-Latino-Americano).

Carte des centres du CREA

CREA2.jpg

Source : CREA

Hugo Berman, Centre d’études et de prospective

Source : CREA< /span>

image_pdfimage_print