Self Data – La FING publie la deuxième édition de son Cahier d’exploration MesInfos

La Fondation Internet Nouvelle Génération (FING) vient de publier la deuxième édition de son Cahier d’exploration consacré à la thématique des Self Data et s’appuyant sur une expérimentation conduite dans le cadre du projet MesInfos. 300 clients de six grandes entreprises françaises (dont Les Mousquetaires) ont eu, pendant huit mois, accès à leurs données dans un « cloud personnel » et à des services pour les trier, visualiser et utiliser à des fins pratiques. Ce Cahier d’exploration en présente les résultats et développe plus largement une analyse du marché des Self Data et des services existants, ainsi que des défis posés.

FING.jpg

Pour la FING, l’importance croissante des données personnelles dans l’activité des organisations (entreprises, administrations) est un facteur fort de la crise de confiance qui touche le « cœur de [leur] relation » avec les individus, lesquels réclament plus de transparence. La « voie » du Self Data, ie du partage avec les individus des données qui les concernent, tout en leur donnant les moyens de les utiliser à leurs propres fins (avec intervention de fournisseurs de services personnels, et de médiateurs et plates-formes pour organiser le flux sécurisé des données et la distribution de l’éventuelle valeur économique créée), est présentée comme une réponse à ce constat.

Parmi les illustrations et propositions d’applications faites, plusieurs concernent l’alimentation, en particulier des aspects nutritionnels et de santé (en lien avec le marché du Quantified Self), l’optimisation des courses et la réduction du gaspillage (application liée à une poubelle connectée) ou encore des achats correspondant plus aux valeurs du consommateur. À titre d’exemple, l’application Mes Infos Nutritionnelles (l’un des six prototypes développés dans le projet) permet de suivre sa consommation nutritionnelle sous forme de diagrammes, à partir des tickets de caisse et après croisement avec la base de données collective Open Food Facts.

Julia Gassie, Centre d’études et de prospective

Source : FING

 

image_pdfimage_print