La relativité des stratégies de développement

Un rapport de l’OCDE de juin 2019 aborde, dans une perspective historique, le développement en tant que processus censé améliorer les conditions de vie des populations. Il propose une réflexion sur les stratégies à mettre en place, adaptées aux situations nationales en termes de ressources, de culture et d’institutions, et ce dans un contexte géopolitique et économique mondial changeant plus rapidement que par le passé. Selon les auteurs, l’agriculture, secteur incontournable des pays en développement, devra s’adapter aux nouveaux défis économiques (crises financières, volatilité des cours), socio-démographiques (intensification des processus migratoires) et environnementaux (changement climatique, manque d’eau). Des voies sont explorées pour y parvenir, par exemple l’intensification de l’agriculture vivrière, le recours à l’agriculture de précision, le développement des agro-industries rurales ainsi que le positionnement des villes intermédiaires en tant que marchés pour la production agricole, sources d’emploi non agricole et lieu de consolidation des chaînes de valeur.

Source : OCDE

image_pdfimage_print