La santé des abeilles : la surveillance aujourd’hui, les perspectives pour demain

Un colloque organisé le 9 décembre par l’ANSES a fait un bilan sur la santé des abeilles et ses conséquences environnementales.

Lors de ce colloque, un point d’actualité (cf. dossier du participant) a été présenté sur le programme européen EPILOBEE, programme de surveillance des mortalités d’abeille mis en œuvre dans 17 États membres, et surle programme MUST-B de l’EFSA, chargé de l’évaluation du risque des facteurs de stress multiples visàvis des abeilles, ces deux programmes étant articulés.

Par ailleurs, un temps a été consacré à un nouveau danger qui menace les colonies d’abeilles européennes. Franco Mutinelli, de l’Institut expérimental zooprophylactique de Vénétie, a fait la chronologie de l’infestation de ruchers italiens par Aethina Tumida, le petit coléoptère de la ruche (small heeve beetle), depuis la première détection en Calabre le 5 septembre 2014. La progression du parasite atteint depuis novembre la Sicile. Les territoires touchés ont été mis sous surveillance sanitaire et le commerce d’abeilles, bourdons ou produits de la ruche non transformés est interdit.

 Zones touchées en Italie par Aethina Tumida, au 01/12/2014

italie.jpg

Source : Anses

Le coléoptère Aethina Tumida peut se multiplier abondamment dans les colonies infestées où il se nourrit du couvain, du miel et du pain d’abeille. Dans certains cas, l’infestation peut conduire à la destruction des cadres. Les excréments du coléoptère entraînent la dégradation et la fermentation du miel. Ainsi, des infestations importantes peuvent entraîner la mort de la colonie ou la désertion des abeilles. Aux États-Unis, l’arrivée du petit coléoptère des ruches a occasionné des pertes de production importantes. En Europe, il y avait déjà eu un cas en 2004 au Portugal, rapidement circonscrit.

Madeleine Lesage, Centre d’études et de prospective

Lien : Anses

 

image_pdfimage_print