Perspectives agricoles de la Chine

En Chine, les secteurs de la viande et des produits laitiers devraient continuer de se développer, entraînant une hausse des importations de céréales fourragères, d’après les Perspectives agricoles de l’OCDE et de la FAO 2013-2022. À l’horizon 2022, le pays pourrait se hisser au premier rang mondial, devant l’Union européenne, en matière de consommation de viande porcine par habitant. Il devrait aussi conserver sa première place dans l’aquaculture, avec 63% de la production mondiale, et rester le plus grand exportateur de produits halieutiques et aquacoles.

D’après le rapport, les importations chinoises de graines oléagineuses devraient enregistrer une augmentation de 40% au cours des dix ans à venir, représentant près de 60% des échanges mondiaux en 2022.

Une diminution de la croissance de la production est cependant attendue durant la décennie à venir. En outre, le rapport met l’accent sur les importantes incertitudes qui pèsent sur les perspectives agricoles du pays. Parmi celles-ci, on compte notamment le maintien de la croissance économique à un niveau élevé, l’aggravation des contraintes de ressources qui pèsent sur la production, la dégradation des sols, l’épuisement des ressources en eau et l’accentuation de la variabilité des volumes de production sous l’effet du changement climatique.

Céline Laisney, Centre d’études et de prospective

Source : OCDE / FAO

image_pdfimage_print