La Chine vise une production céréalière de 550 millions de tonnes d’ici 2020

Pour garantir la sécurité de ses  approvisionnement céréaliers la Chine s’est fixée comme objectif  une production de grains[1] de plus de 550 millions de tonnes en  2020, soit une croissance de 50 millions de tonnes sur les 12 ans  à venir.

Ce plan a été approuvé par le Conseil des Affaires d’Etat  (gouvernement central) lors d’une réunion mercredi, présidé par le Premier ministre Wen Jiabao.

Le gouvernement a appelé à des efforts pour réserver aux  céréales 1,8 milliard de mu (120 millions d’hectares) de terre  cultivable, et 1,56 milliard de mu de terre agricole [2]. Pour sa part, la production céréalière devra atteindre 350 kg par mu.

Le gouvernement chinois considère que la sécurité céréalière  d’un pays peuplé de 1,3 milliard d’habitants joue un rôle  fondamental pour stimuler la demande domestique et s’attaquer à  l’actuelle crise financière.

D’après le ministère chinois de l’Agriculture, la Chine a  produit environ 528,5 millions de tonnes de céréales en 2008, soit une augmentation de 5,4% ou de 26,9 millions de tonnes par rapport à l’année précédente.

[1] En Chine, les pommes de terre et autres féculents sont cumulés, moyennent un coefficient de transformation, aux céréales proprement dites, pour constituer la catégorie dite des « grains ».

[2] La différence entre les deux montants s’explique par les doubles récoltes sur certaines surfaces.


Source : Agence de Presse Xinhua

 

image_pdfimage_print