Bois et changement climatique : par quoi remplacer l’épicéa en Europe ?

L’épicéa commun, essence majeure pour l’industrie du bois en Europe, est déjà particulièrement sensible aux impacts du changement climatique. Cette étude publiée par Annals of Forest Science aborde la question de l’avenir de ce segment de la filière et compare 38 essences alternatives, sur la base de critères technologiques et sylvicoles. Le sapin de Vancouver, le bouleau et le sapin pectiné arrivent en tête du classement. D’autres essences (ex. paulownia, pin blanc, épicéa de Sitka) apparaissent comme des substituts intéressants du point de vue technique. Leur pertinence est cependant discutée par les auteurs, d’un point de vue sylvicole et pour ce qui est de leur adéquation avec la structure actuelle de la filière.

Source : Annals of Forest Science

 

 

image_pdfimage_print