Coup de pouce de la recherche américaine sur l’agriculture bio

La recherche américaine en agriculture biologique vient de recevoir un bon « coup de pouce » avec la décision de l’USDA d’accorder 19 millions de dollars aux programmes de recherche des universités, dans le cadre de l’initative « Know Your Farmer, Know Your Food ».

Selon les statistiques de l’USDA, les ventes de produits biologiques ont plus que quintuplé depuis 1997, passant de 3,6 milliards à 24,6 milliards en 2008, tandis que la production ne faisait « que » doubler sur la même période. En conséquence, les importations ont augmenté.

Les achats de produits bio représenteraient à présent près de 3% des achats alimentaires, plus des deux tiers des consommateurs achètent ces produits au moins de manière occasionnelle, et 28% chaque semaine.

Jusqu’à récemment, la politique fédérale concernant l’agriculture biologique se contentait de jouer sur les mécanismes de marché. Mais le Farm Act de 2008 a représenté un virage dans cette politique, en introduisant un soutien financier pour les agriculteurs qui souhaitent se convertir, et en augmentant considérablement les budgets de recherche (multipliés par cinq par rapport à leur niveau de 2002), avec deux priorités : l’étude des impacts environnementaux des pratiques culturales bio (dont la capacité à capturer le CO2 dans le sol), et le développement de nouvelles variétés. Un programme de certification national a également été mis en place.

Pages de US bio.jpg

 

 

image_pdfimage_print